La présentation de la quatrième génération de la Mégane RS est imminente ! Cette dernière marquera une rupture certaine avec les précédents modèles puisqu’elle ne sera disponible qu’en 5 portes.

Plus familiale, la future mouture ne sera pas moins sportive. Elle fera cependant ses adieux au moteur 2 litres qui a animé les précédentes versions. En effet, la future Mégane RS sera, selon toutes vraisemblances, animée par un moteur 1.8 TCe, déjà vu sur la nouvelle Espace. Ce moteur se retrouvera également sous le capot arrière de la future Alpine.

6 ou 7 vitesses ?

Voiture plus lourde oblige, il affichera sous le capot de cette berline une puissance plus élevée que sur les deux autres modèles précités : en coulisse, il se susurre qu’il pourrait approcher les 300 chevaux, contre 225 à l’Espace et 252 à l’Alpine. Une chose paraît certaine, à en croire cette vidéo : sa sonorité sera plutôt discrète. Du côté de la transmission, là encore, nous relevons une nouveauté : Renault laissera le choix entre une boîte EDC automatique à 7 rapports ou une unité à 6 rapports. Dommage que l’Alpine ne propose pas pareille solution.

Sport ou Cup ?

Enfin, le constructeur français proposera deux châssis : Sport et Cup. Le premier est le plus conciliant, alors que le second se profile idéalement pour qui tâte régulièrement de la piste. Contrairement à certaines de ses rivales, la Mégane RS ne devrait pas profiter d’une transmission intégrale. En revanche, elle fera appel à un essieu arrière auto-directionnel, qui favorisera à la fois l’agilité dans le serré et la stabilité dans les longues courbes. Rappelons que le châssis a toujours été le gros point fort des précédentes Mégane RS.

Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.